L'association
La dépendance
Les formes de la dépendance
Définition de la dépendance
Les points communs des dépendances
L'évolution de la maladie
Les conséquences
Lexique
Les traitements Los tratamientos Treatments
Thérapie
en ligne
Questions/réponses
Les entreprises
Home
Retour

La cocaïne - Témoignage

J'ai toujours été sensible avec les émotions à fleur de peau, j'ai aussi toujours été excessive dans tout ce que je faisais ainsi que dans mes relations amoureuses. Avec les drogues ça a été pareil, tout ou rien. C'est le principe de la dépendance, on croit contrôler et on ne gère plus rien, ni les produits ni sa vie. On ne vit plus que pour éviter le manque, dans l'angoisse de savoir comment se procurer la drogue, où trouver l'argent et comment éviter d'être découvert par ses proches. Un monde de mensonges et de manipulations. Aux autres bien sûr mais surtout à soi-même. Je vivais dans une souffrance terrible, esclave de la poudre, tout en me persuadant d'être libre et supérieure aux autres. L'atterrissage a été rude. Overdose, hospitalisation, centre de désintoxication. Mais le plus dur restait à faire, apprendre à vivre clean !

Le contact avec d'autres toxicomanes abstinents m'a redonné l'espoir de pouvoir m'en sortir aussi. Des thérapeutes spécialisés m'ont appris à ne plus anesthésier la moindre frustration, que la vraie vie c'est aussi des émotions difficiles, que le plaisir n'est pas permanent. J'ai rechuté deux fois, j'aurais pu y laissé ma peau mais avec le recul je pense que cela m'a aidé à accepter mon impuissance à contrôler la drogue. Qu'elle n'est une solution à rien et qu'elle ne faisait qu'aggraver mes problèmes. Aujourd'hui je sais qu'il n'y a pas d'alternative à l'abstinence et que si ce n'est pas toujours facile, il y a des gens qui peuvent m'aider.